Gregory Puret - Ostheopath

Ostéopathie

Le diplôme est délivré après un cursus de 6 ans en école supérieure comprenant une formation théorique, pratique, et clinique professionnelle.

L'ostéopathie est une médecine manuelle sans médication et non-invasive qui utilise des manipulations externes visant à soulager la plainte du patient en traitant le corps par une approche globale (holistique) de la santé.

L'approche holistique du corps suggère que toutes les parties qui le constituent fonctionnent ensemble de manière intégrée. L'ostéopathie se distingue des autres disciplines para-médicales par une conception de la santé dépendante de l'équilibre des mobilités de chacune des structures du corps.

Si une structure est limitée dans son mouvement le reste de l'organisme doit s'adapter pour compenser cette carence. Ce qui aboutit finalement à des raideurs, des douleurs voire des inflammations ou autres problèmes de santé.

De fait, les causes d'une douleur sont nombreuses et souvent éloignées de leurs conséquences. L'ostéopathe ne se focalise donc pas systématiquement sur la zone qui semble poser problème.

Le but du traitement ostéopathique est de rétablir les mouvements en vue de minimiser la douleur, réduire les tensions pour faciliter le processus d'auto-guérison de l'organisme.

Lors d'une session à but préventif l'ostéopathe s'assure de l'intégrité de la biomécanique générale. Ce faisant, le patient bénéficie d'une meilleure adaptabilité face aux contraintes du quotidien.

La pratique de l'ostéopathie se base d'une part sur une connaissance solide de l'anatomie, de la physiologie et de la biomécanique du corps humain. D'autre part l'ostéopathe approfondit sa compréhension du corps par la pratique empirique et l'affinage de sa sensitivité.

La manière de travailler de chacun est donc propre à son expérience ainsi qu'aux questionnements qui l'animent.

Pour ma part, cette sensitivité s'est d'abord forgée à travers les arts martiaux et le Reiki depuis mon plus jeune âge. Elle s'est ensuite affinée avec la rigueur et l'exactitude demandée lors des études en ostéopathie.

La formation que j'ai reçue m'a appris à chercher avant tout l'efficacité immédiate du traitement. En effet, quelque soit la nature de la plainte, qu'il s'agisse d'un problème survenu après un choc ou un accident, de problèmes chroniques s'étant installés sur la longueur ou de troubles apparus après une opération chirurgicale, le traitement visera toujours à faire bénéficier au patient de résultats positifs et concrets en un minimum de séance possible.

Le questionnement le plus fondamental qui m'anime en tant que thérapeute concerne depuis toujours cette notion occidentale qui veut scinder le corps et l'esprit. Après ces années de pratique j'ai pu voir à quel point ce point de vue est erroné. Les maux du corps et ceux de l'esprit coexistent et s'influencent. Soulager les uns apaise les autres.
En ce sens, détendre le corps allège l'esprit.